RSS



  > >

. . . . . . . . . . . . . . . . . . 1438 . 2017. . . . . . . ., ,



 
LinkBack
  #13  
November 14, 2016, 08:46 PM
 


.

CHAPITRE XV

Avant que les deux singes aient le temps de rpter lexprience. Zira apparat accompagns de deux autres singes dont lun, un orang-outang, est vraisemblablement une haute autorit scientifique et lautre, une petite guenon, sa secrtaire.

Au moment o ils sapprochent de sa cage, Ulysse adresse la parole lorang-outang. Ce dernier sursaute de surprise. Il se met arpenter le couloir. Le prisonnier limite parfaitement ce qui produit des clats de rires chez les singes, provoquant la colre de lorang-outang. Mais cette colre cde la place une stupfaction gnrale chez les singes, au moment o le prisonnier adresse des propos au singe en lappelant par son nom et son titre honorifique : Mi ZaÏus.

Alors le savon ordonne que lon fasse que subir au prisonnier les tests dhier. Au cours de lopration de la cloche, rpte dix fois, lorang-outang dicte des commentaires sa secrtaire. Le cobaye savise de dcrocher la pince qui tablit le contact lectrique et saccroche aux barreaux. Indiffrent, le savant lui fait subir un test qui est une combinaison des deux premiers.

Il passe lpreuve avec succs ; aussi Zira applaudit-elle. Pourtant, le savant reste incrdule et sen va de mauvaise humeur. Reste seule devant la cage, Zira tend la patte Ulysse qui la saisit ; alors le visage de la guenon rougit.





Chapitre XVI

Aprs quelques jours, le savant revient ; il ordonne deffectuer dautres expriences. Les deux gorilles suspendent un panier contenant la nourriture au plafond de la cage et disposent des cubes en bois. Les prisonniers bondissent pour atteindre le panier. Ulysse emplie les cubes et atteint le panier, devant ladministration de deux gardiens. Nova limite et russit aprs deux jours disposer en quilibre, lun au-dessous, de lautre les cubes.

ZaÏus, accompagn dun autre orang-outang et de sa secrtaire vient pour une nouvelle inspection. Ils font subir au journaliste dautres tests. Il sagit dune boite ferme par neuf systmes diffrents. Le cobaye russit louvrir. Cependant les deux savants restent incroyants. Cette attitude lindigne, mais la compassion de Zira le retient dclater.

Ds que son confrre est parti, ZaÏus fait mettre en couples les prisonniers : il veut se livrer des expriences sur linstinct sexuel. Nova est la compagne destine au journaliste.





CHAPITRE XVII

Observant le comportement des prisonniers, le journaliste constate que lhomme fait un ornement amoureux pareil celle de certains oiseaux. Lui, il renifle se livrer des exhibitions amoureuses, en dpit des violences des gardiens pour ly inciter. Lintervention de Zira le sauve.

Quand le savant est mis au courant, il fait installer une autre femme la place de Nova ; celle-ci est jete dans la cage dun colosse qui se met lui faire la parade amoureuse. Par consquent, le journaliste, devenu fou de colre, se met sagiter et crier comme une bte. ZaÏus sourit et fait ramener Nova dans la cage du journaliste qui soffre accomplir le vu des singes.




Deuxime partie

CHAPITRE PREMIER



Ulysse mrou commence sadapter sa nouvelle vie dans la cage en compagnie de Nova. Il apprend quelques mots du langage simien et gagne la sympathie de Zaram et Zanam.

Mais aprs plusieurs semaines, il prend conscience de sa honteuse rsignation. Un jour, il esquisse la silhouette de Nova sur le carnet de Zira, puis il trace la figure gomtrique qui illustre le thorme de Pythagore. Cela produit un effet surprenant sur la guenon qui communique dsormais avec le prisonnier grce aux figures gomtriques. Nova en est jalouse.

Zira sort prcipitamment de la cage. Elle y revient un instant plus tard et prsente Ulysse une feuille. Lhomme figure sur la feuille le systme de Btelgeuse et le systme solaire. Cest alors quapparat ZaÏus qui arrive pour son inspection habituelle ; par un geste, la guenon recommande au prisonnier de ne pas se dmasquer lorang-outang.


  #14  
November 14, 2016, 08:47 PM
 




CHAPITRE II

Grce Zira, qui apprend rapidement le langage humain, Ulysse sinitie vite pour sa part la langue des singes et pntre leur esprit. Ils sentretiennent en franais sur la place du singe et de lhomme dans lunivers. Les primates se considrent comme les seuls tres suprieurs et raisonneurs. Les hommes ne sont leurs yeux que des cratures bestiales.

La guenon explique longuement au journaliste lorigine et lvolution de lhomme et des singes. Elle promet de lui faire rencontrer son fianc Cornlius qui est un grand savant ; celui-ci lui fournira plus dexplications. Lentretien de Zira avec Ulysse est interrompu par les deux gardiens qui viennent distribuer le repas du soir.





CHAPITRE III

Zira sort Ulysse de ltablissement, lInstitut des hautes biologiques, et lemmne faire un tour en ville, dans laprs-midi. Elle le tient en laisse et lui fait beaucoup de recommandations dgradantes sur la conduite quil doit tenir dans la rue.

Dans le corridor, lhomme lui prend le bras et se serre contre elle. Mais au bout du couloir, elle le rudoie, pr,,,,ant quelle est fiance et quen outre personne ne doit souponner sa nature dhomme lesprit de singe.

Dans la rue, Ulysse se sent gn cause de sa nudit. Zira le place dans le sige arrire de sa voiture et conduit travers les artres de la ville. La cit ressemble aux villes des hommes terriens. Aprs cette promenade. Zira arrte la voiture devant un parc.





CHAPITRE IV



La guenon lui dclare quil court un grand danger parmi les singes, mme sil dmasque pour rvler son intelligence. Elle le met au courant de la dcouverte de sa fuse par les savants de Soror, qui sapplique ltudier. Elle ajoute que Zaus, ttu, ne reconnatra jamais lexistence dune intelligence humaine ; il explique le cas dUlysse par la thse de lhomme savant, un homme qui a t dress lors dune captivit antrieure pour accomplir certains actes sans les comprendre. Elle confesse quelle convaincu le savant de ne dissquer son cerveau des fins scientifiques.

Aprs ces rvlations, Zira expose le plan quelle a chafaud pour sauver Ulysse. Dans un mois, le congrs annuel des savants biologistes se tiendra. Le journaliste devra convaincre les savants et lopinion publique de son intelligence humaine. Il sera soutenu par Cornlius, le fianc de Zira, qui croit cette histoire.

Cornlius attend la guenon et lhomme derrire des fougres. Aprs un bref moment de surprise, lacadmicien serre la main que lui tend lhomme. Le chimpanz le harcle de questions sur la terre et les hommes. La conversation termine, Cornlius approuve le plan de Zira et part.

Le journaliste est ramen sa cage ; il rabroue Nova qui fait des simagres pour laccueillir.





CHAPITRE V polygamie

Grce aux livres et la lampe offerts par Zira, Ulysse tudie la civilisation et le langage simien quil matrise bien maintenant. La plante Soror nest pas divise en nations ; elle est administre par un conseil regroupant trois race : les chimpanzs, , les gorilles et les orangs-outangs. Les gorilles occupent les postes dadministrateurs dans les grandes entreprises ou de chasseurs ; les orangs-outangs sont des pdants serviles et fanfarons qui compilent des livres pour crire dautres ; les chimpanzs constituent la classe intellectuelle qui crit la plupart des livres intressants.

Les recherches simiennes sont axes principalement sur la biologie : les savants tudient le singe en se servant de lhomme comme cobaye.



Chapitre VI

Zira emmne souvent Ulysse se promener dans le parc o ils rencontrent Cornlius qui les aide prparer le discours que lhomme doit prononcer devant le conseil annuel des biologistes.

Ce jour, le jeune acadmicien tant absent, la guenon propose au journaliste daller au parc zoologique. Les animaux sont presque semblables ceux de la terre. Zira cde linsistance du journaliste et le conduit aux quartiers des hommes. Ces derniers sont donns en spectacle aux badauds singes qui samusent les exciter pour quils accomplissent des acrobaties. La mort dans lme cause des scnes dgradantes des hommes exposs dans les cages, Ulysse est sur le point de partir avec Zira quand il voit le professeur Antelle. Cet illustre savant agit comme les autres hommes enferms avec lui : il tend la main un enfant singe pour recevoir un fruit.

La guenon dissuade le journaliste de ne pas lui parler de crainte de ruiner le plan quils ont labor ; elle lui promet de lui venir en aide aprs le succs de leur dmarche.



  #15  
November 14, 2016, 08:47 PM
 




CHAPITRE II

Grce Zira, qui apprend rapidement le langage humain, Ulysse sinitie vite pour sa part la langue des singes et pntre leur esprit. Ils sentretiennent en franais sur la place du singe et de lhomme dans lunivers. Les primates se considrent comme les seuls tres suprieurs et raisonneurs. Les hommes ne sont leurs yeux que des cratures bestiales.

La guenon explique longuement au journaliste lorigine et lvolution de lhomme et des singes. Elle promet de lui faire rencontrer son fianc Cornlius qui est un grand savant ; celui-ci lui fournira plus dexplications. Lentretien de Zira avec Ulysse est interrompu par les deux gardiens qui viennent distribuer le repas du soir.





CHAPITRE III

Zira sort Ulysse de ltablissement, lInstitut des hautes biologiques, et lemmne faire un tour en ville, dans laprs-midi. Elle le tient en laisse et lui fait beaucoup de recommandations dgradantes sur la conduite quil doit tenir dans la rue.

Dans le corridor, lhomme lui prend le bras et se serre contre elle. Mais au bout du couloir, elle le rudoie, pr,,,,ant quelle est fiance et quen outre personne ne doit souponner sa nature dhomme lesprit de singe.

Dans la rue, Ulysse se sent gn cause de sa nudit. Zira le place dans le sige arrire de sa voiture et conduit travers les artres de la ville. La cit ressemble aux villes des hommes terriens. Aprs cette promenade. Zira arrte la voiture devant un parc.





CHAPITRE IV



La guenon lui dclare quil court un grand danger parmi les singes, mme sil dmasque pour rvler son intelligence. Elle le met au courant de la dcouverte de sa fuse par les savants de Soror, qui sapplique ltudier. Elle ajoute que ZaÏus, ttu, ne reconnatra jamais lexistence dune intelligence humaine ; il explique le cas dUlysse par la thse de lhomme savant, un homme qui a t dress lors dune captivit antrieure pour accomplir certains actes sans les comprendre. Elle confesse quelle convaincu le savant de ne dissquer son cerveau des fins scientifiques.

Aprs ces rvlations, Zira expose le plan quelle a chafaud pour sauver Ulysse. Dans un mois, le congrs annuel des savants biologistes se tiendra. Le journaliste devra convaincre les savants et lopinion publique de son intelligence humaine. Il sera soutenu par Cornlius, le fianc de Zira, qui croit cette histoire.

Cornlius attend la guenon et lhomme derrire des fougres. Aprs un bref moment de surprise, lacadmicien serre la main que lui tend lhomme. Le chimpanz le harcle de questions sur la terre et les hommes. La conversation termine, Cornlius approuve le plan de Zira et part.

Le journaliste est ramen sa cage ; il rabroue Nova qui fait des simagres pour laccueillir.





CHAPITRE V polygamie

Grce aux livres et la lampe offerts par Zira, Ulysse tudie la civilisation et le langage simien quil matrise bien maintenant. La plante Soror nest pas divise en nations ; elle est administre par un conseil regroupant trois race : les chimpanzs, , les gorilles et les orangs-outangs. Les gorilles occupent les postes dadministrateurs dans les grandes entreprises ou de chasseurs ; les orangs-outangs sont des pdants serviles et fanfarons qui compilent des livres pour crire dautres ; les chimpanzs constituent la classe intellectuelle qui crit la plupart des livres intressants.

Les recherches simiennes sont axes principalement sur la biologie : les savants tudient le singe en se servant de lhomme comme cobaye.



Chapitre VI

Zira emmne souvent Ulysse se promener dans le parc o ils rencontrent Cornlius qui les aide prparer le discours que lhomme doit prononcer devant le conseil annuel des biologistes.

Ce jour, le jeune acadmicien tant absent, la guenon propose au journaliste daller au parc zoologique. Les animaux sont presque semblables ceux de la terre. Zira cde linsistance du journaliste et le conduit aux quartiers des hommes. Ces derniers sont donns en spectacle aux badauds singes qui samusent les exciter pour quils accomplissent des acrobaties. La mort dans lme cause des scnes dgradantes des hommes exposs dans les cages, Ulysse est sur le point de partir avec Zira quand il voit le professeur Antelle. Cet illustre savant agit comme les autres hommes enferms avec lui : il tend la main un enfant singe pour recevoir un fruit.

La guenon dissuade le journaliste de ne pas lui parler de crainte de ruiner le plan quils ont labor ; elle lui promet de lui venir en aide aprs le succs de leur dmarche.




()




- 1 April 26, 2017 01:37 AM
... ... etoile1980 - Languages Forum 3 May 7, 2013 10:22 AM
- 5 March 29, 2013 06:36 AM
___ 4 September 2, 2012 02:18 AM
3 January 11, 2012 01:54 AM


10:36 AM.

- - - -

Powered by vBulletin® Version 3.8.8, Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
SEO by vBSEO 3.6.0 PL2